L’impact des différentes énergies

L’essence

Les véhicules essence sont moins onéreux que les véhicules diesel à l’achat et bénéficient d’une plus grande longévité. Le prix à la pompe reste encore légèrement supérieur à celui du diesel, mais cette énergie va bénéficier d’un alignement sur le prix du diesel d’ici à 2020.

Le diesel

Les véhicules diesel sont plus chers à l’achat qu’un véhicule essence mais consomment moins, notamment sur de longues distances. Ils rejettent en moyenne 20% de CO2 en moins que les véhicules essence dans l’atmosphère. Leur mécanique complexe entraîne un entretien régulier et plus onéreux que pour une motorisation essence. Les véhicules diesel s’adaptent à tous les styles de conduite et font preuve d’une plus grande autonomie.

L’électrique

Acheter un véhicule électrique reste cher, mais la fiscalité attractive permet de réduire son coût d’acquisition/d’utilisation. Le véhicule électrique est très propice pour le développement durable, puisqu’il ne dégage ni CO2 ni NOx.
Les voitures électriques n’auront aucun problème à circuler dans les zones à basses émissions (ZBE) grâce à la vignette CRIT’air verte.

L’hybride

C’est un bon compromis entre le véhicule essence et électrique. Attention tout de même à bien différencier les véhicules hybrides non-rechargeables, des véhicules hybrides rechargeables. Le prix de ces derniers reste encore élévé mais ils bénéficient d’une meilleure législation concernant l’abbatement fiscal et le taux d’avantage en nature. Quant aux hybrides non rechargeables, ils ont un prix d’achat à peine supérieur au diesel et peuvent constituer une alternative intéressante.

Le problème d’autonomie ne se pose pas sur les hybrides, car les 2 moteurs se relaient. Avec une vignette CRIT’air 1, les véhicules hybrides pourront circuler facilement dans les zones à basses émissions (ZBE).

demander une offre

Sollicitez nos experts en leasing pour obtenir une étude personnalisée.